Médias – Eau pour injection (WFI) System

En complétant le système de production de vapeur de haute qualité, le système MPS, par un système de condenseur, il est possible de produire de l’eau stérile de qualité « Eau pour injection ». Pour les petites installations, la condensation est réalisée avec de l’eau de refroidissement selon le système MFI, pour les grandes installations, les installations avec récupération d’énergie intégrée sont rentables, soit par évaporation multi-étapes selon le système MWM, soit par recompression de la vapeur selon le système MWC. Les deux processus sont illustrés dans les deux diagrammes suivants.

Avantages et fonctions

  • Production sûre et robuste « d’eau pour injection » selon la pharmacopée pour les industries des boissons, alimentaire et pharmaceutique
  • Acier inoxydable en contact avec le produit
  • Études de faisabilité et sélection de concepts
  • Conditions limites spécifiques (pharmacopée, TA-Luft, ATEX, GMP / FDA, DGRL, …)
  • Fonctionnement par lots et en continu
  • Options :
    • Peut-être combiné avec les systèmes MPS et le conditionnement de l’eau d’alimentation MWT
    • Nettoyage CIP
    • Le fonctionnement manuel jusqu’à l’automatisation complète
    • Système modulaire et mobile

 

Description technique

L’eau d’alimentation conditionnée est préchauffée avec du E11 et introduite dans l’évaporateur E01 où elle est en grande partie évaporée. Après la séparation des gouttelettes, la vapeur propre est condensée dans le préchauffeur E11 et le condenseur E12 et refroidie à la température souhaitée.

Pour économiser l’énergie, l’évaporation à plusieurs étages, système MWM, peut être réalisée avec des échangeurs de chaleur E01 à E04, qui sont chauffés après le premier étage d’évaporation E01 dans chaque cas avec les vapeurs du pré-étage.

Alternativement, l’économie d’énergie selon le système MWC peut également être réalisée par compression de vapeur dans un évaporateur.

Un échantillonnage optionnel selon la norme EN285 est possible.

Spécifications techniques

Eau d’alimentation < 10 à 1.000 m3/h
Conductivité <10 µS/cm pour le condensat (Conformité à la pharmacopée)
Moyen de chauffage spécifique au processus
Agent réfrigérant spécifique au processus